COMMUNIQUE DU PCN-NCP ET DE L'ASC-PCN

(VENDREDI 13 AVRIL 2001)

 

LE PCN SOUTIENT LE BOYCOTT DE DANONE !  

 

Danone, Marks & Spencer : l'opinion publique européenne se mobilise contre les méfaits de la logique financière. Marks & Spencer annonce la fermeture de tous ses magasins en France et en Europe avec 4000 licenciements à la clef. Résultat : l'action Marks & Spencer croît de 7 %. En 2000, Danone a fait 4,7 milliards de francs français de bénéfices dont 900 millions pour les biscuits LU. Cela ne l'a pas empêché de confirmer la mise en ouvre d'un plan de restructuration, avec la fermeture de 6 sites de production en Europe dont 2 en France (Calais et Evry), avec la suppression de près de 1800 emplois dont 600 en France.

Le PCN et l'ACTION SYNDICALE COMMUNAUTAIRE (ASC-PCN) condamnent ces stratégies financières.

Danone, multinationale française en pleine santé est implantée directement en Europe - ou avec ses filiales -  en Grande-Bretagne, en Hongrie, en Irlande, en Pologne, et en République Tchèque. Un large mouvement de mobilisation de l'opinion publique s'est organisé en France pour témoigner sa solidarité aux salariés du groupe. Aujourd'hui, cette mobilisation se développe aussi au niveau européen.

A ce titre, les différentes sections régionales du PCN (France, Belgique, Suisse, Italie) se joignent à cet appel qu'elles rallient dans leur pays respectif. L' opinion publique européenne veut peser sur l'issue du conflit ; le boycott en est l'un des moyens.

Le PCN et l'ASC-PCN réaffirment leur solidarité aux salariés et à leurs mouvements de résistance et appellent donc au boycott, des produits Danone, réclamé par les employés du groupe : ACTIMEL - ARVIE - BADOIT -BELIN - BIO - BLEDINA - CHARLES GERVAIS - CHIPSTER - CRACKERS DE TABLE - CRACOTTES - DANETTE - DANONE - EVIAN - FJORD - GALBANI - HEUDEBERT - JOCKEY - LU - PELLETIER - PEPITO - PRINCE - SALVETAT - TALIANS - TUC - VOLVIC.

Retour / Back