COMMUNIQUE DE PRESSE

(30 MARS 2010)

ENGLISH VERSION

LES AMIS ISLAMISTES TCHETCHENES
DE BERNARD-HENRY LEVY, GLUCKSMAN ET AUTRES COHN-BENDIT
SEMENT LA TERREUR A MOSCOU ET DANS LE CAUCASE !

 

Vladimir Poutine ne doit pas chercher bien loin les complices des auteurs des attentats sanglants qui frappent la Russie. Ils sont à Washington, Bruxelles, Londres, Paris ou encore à Vilnius ... Où était hébergé le site internet du gang islamiste qui avait déjà frappé à Beslan en septembre 2004.

Parmi ces complices, on trouve au premier plan les intellectuels français et les media européens qui font des terroristes tchétchènes des « résistants » et de leurs complices des « martyrs ». A l’instar du renégat Litvinov qui s’activait à armer les terroristes caucasiens du gang Basaïev, pour le compte de l’oligarque Berezovski, protégé par Londres et le Mi6, l’homme qui avoue ouvertement « préparer un coup d’état » contre le gouvernement national russe.

On trouve aussi les services secrets américains et britanniques qui, après avoir amené aux portes du pouvoir les islamistes afghans contre le Régime laïque afghan prosoviétique dans les Années 1979-90, puis les Talibans qui sont une création de la CIA et de ses alliés pakistanais, et aussi les islamistes bosniaques et kosovards contre la Yougoslavie dans les Années 1992-2000, soutiennent, financent et organisent les islamistes caucasiens contre la Russie, dans le cadre du « grand jeu » géopolitique au Caucase et en Mer noire.

Décidément les apprentis sorciers du State Department, du Pentagone et de Langley n’ont rien appris depuis qu’ils ont fabriqué « Al Qaida » contre les Soviétiques !

Au lieu de la solidarité qui devrait appuyer nos frères russes, ces attentats sont l’occasion, singulièrement à Bruxelles et Paris, d’une nouvelle vague de russophobie. Celle-ci tente de justifier les actes des islamistes et d’accabler moralement le gouvernement russe, artisan du redressement national... En oubliant que les républiques autonomes du Caucase sont des parties intégrantes de la Fédération de Russie.

La palme de l’ignominie revient dans cette affaire à la chaîne de télévision belge RTL-TVI, dont le Correspondant à Moscou, dans son journal télévisé de 19h du 29 mars, justifiait à demi-mots les terroristes tchétchènes, « qui ne faisaient que se venger de ce qu’ils subissent ». Ironiquement, le même journal dans la même édition stigmatisait par ailleurs les islamistes afghans à l’occasion du enième procès à Bruxelles de la veuve d’un des exécuteurs du Commandant Massoud, devenue une « icône du Djiadisme ».

Il y donc de bons terroristes, ceux qui combattent contre la Grande-Europe dans le Caucase, ou hier dans les Balkans. Et de mauvais terroristes, ceux qui combattent l’US Army et son infanterie coloniale de l’OTAN !

Curieuse morale à géométrie variable, si typique de l’hypocrisie occidentale …

Ce sont les mêmes professionnels du double langage et du double jeu qui feignent ensuite de s’étonner que la nouvelle Doctrine militaire russe, exposée par le président Medvedev il y a quelques semaines, fasse, bien légitimement, de l’OTAN « la principale menace contre la Russie ».

Le PCN-NCP présente ses sincères condoléances à tous ceux qui ont souffert de cet acte d'horreur, de lâcheté et d'injustice. Totale solidarité avec nos frères russes !

 

Bureau Politique Européen du PCN-NCP.

Retour / Back