COMMUNIQUE DU PCN-NCP
ET DE L'ASSOCIATION TRANSNATIONALE "LA CAUSE DES PEUPLES"

(LUNDI 22 MARS 2004)

Français - English

NOUS CONDAMNONS VIVEMENT L'ASSASSINAT
DU CHEIKH AHMAD YASSINE,
FONDATEUR DU MOUVEMENT
NATIONAL PALESTINIEN "HAMAS",
CRIME COMMIS
PAR LES FORCES D'OCCUPATION SIONISTES

 

Le PCN et l’Association transnationale « LA CAUSE DES PEUPLES » condamnent vivement le crime commis par les forces d'occupation israéliennes qui ont assassiné le cheikh Ahmad Yassine, fondateur du mouvement national palestinien « Hamas ». Nous affirmons qu’Israël a ajouté à son registre criminel un nouveau crime raciste, l'assassinat d'une personnalité religieuse et politique.

Ce crime constitue un maillon dans la chaîne des agressions ininterrompues contre les civils, telles que la destruction des maisons de palestiniens et la confiscation des terres palestiniennes pour la construction du mur de séparation raciste sioniste.

Nous insistons sur le fait que ces actes terroristes israéliens n'intimideront pas le peuple palestinien à oeuvrer pour la réalisation de ses objectifs : l'indépendance, l'autodétermination, le retour et l'établissement de son Etat indépendant démocratique ayant Jérusalem pour capitale.

Comme le soulignent nos camarades ba’athistes de « Radio-Damas », qui s'en prend vivement au Premier ministre israélien, Ariel Sharon, qui a supervisé directement l'assassinat du cheikh Ahmad Yassine, « Cette opération entre dans le cadre d'un plan officiel élaboré par le gouvernement israélien il y a plusieurs jours (…) Sharon, par cet acte criminel, a torpillé toutes les chances de paix et ouvert la porte à de dangereuses éventualités au Moyen-Orient ».

Nous appelons enfin la Communauté internationale à abandonner son silence et à ne pas laisser ceux qui adoptent la loi du jungle sans punition.

Cet assassinat expose aussi au grand jour l’hypocrisie de Washington, qui s'est dite lundi « profondément troublée » (sic) par l’élimination de cheikh Ahmed Yassine mais s’est abstenue de condamner cette action, osant même dénoncer le soi-disant « terrorisme » des résistants palestiniens alors que les USA sont les complices du véritable terrorisme sioniste, qui vient une fois de plus de montrer sa criminelle nocivité. Les USA ont eux mêmes une tradition solide d’assassinat ou de tentatives d’assassinats répétés de leurs opposants et on ne compte plus dans un passé récent les complots de la CIA contre Castro, Slobodan Milosevic, Kadhafi ou Saddam Hussein.

 

Service de presse :  presse@pcn-ncp.com (22/03/04 - 14h00 GMT) 

 

Retour / Back