COMMUNIQUE DU PCN-NCP

(SAMEDI 26 JUILLET 2003)

 

LE PCN SALUE LES 50 ANS DE LA REVOLUTION CUBAINE :
HASTA LA VICTORIA SEMPRE !

 

Le 26 juillet 1953, Fidel Castro, son frère et quelques hommes attaquaient la caserne Moncada de Santiago de Cuba, attaque qui marqua le début de la révolution cubaine.

Cuba commémore ce 26 juillet en grande pompe le 50e anniversaire de cette attaque.

Le temps fort des célébrations va se dérouler en fin de journée sur les lieux de l'assaut infructueux contre la deuxième place forte militaire de l'île le 26 juillet 1953, avec un discours attendu du président Fidel Castro, qui mena la charge il y a 50 ans.

Transformée aujourd'hui en centre scolaire, la caserne Moncada, vaste ensemble de bâtiments couleur ocre situé près du centre de Santiago de Cuba, attend quelque 10.000 invités dont des délégations d'une vingtaine de pays, selon les autorités provinciales.

Aux quatre coins de l'île, nos camarades des « Comités de défense de la révolution » (CDR), présents dans tous les quartiers de toutes les villes de Cuba, ont organisé des fêtes dans les rues pour « attendre le 26 ».

Proclamé « Jour de la rébellion nationale », le 26 juillet est considéré comme le début de la véritable lutte pour l'indépendance de Cuba.

Malgré son échec et un lourd bilan, l'attaque représente le premier soulèvement populaire contre la dictature fantoche de Fulgencia Batista, aux ordres de l’impérialisme yankee.

Trois ans après l'attaque avortée contre la caserne, le 2 décembre 1956, le chef du « Mouvement du 26 juillet », exilé au Mexique, débarque du Granma avec 81 compagnons d'armes – dont le CHE Guevara - sur la côte orientale de Cuba, près de la Sierra Maestra, où commencent des opérations de guérilla qui conduisent trois ans plus tard au départ de Batista et à l'entrée triomphale de Fidel Castro et son armée rebelle à La Havane en janvier 1959.

Notre Organisation transnationale – qui a pris le nom de PCN en 1984 – soutient la Révolution cubaine depuis les Années 60, où nous fumes parmi les plus déterminés soutiens des guerilla castriste en Amérique latine et de la figure héroïque du CHE Guevara.

Amis de Cuba dans les bons comme les mauvais jours, le PCN renouvelle son soutien à la Révolution cubaine et au PCC qui la guide. Au moment où Cuba, qualifié d’ « Etat voyou » par Washington, est à nouveau la cible d’une campagne haineuse et mensongère de déstabilisation conduite par l’impérialisme américain et ses complices, soutenir la Révolution castriste est un devoir !

 

Cuba si, Yanki no !

Hasta la victoria sempre !

 

Service de presse Bruxelles : 02 218 73 09 - presse@pcn-ncp.com  (26/07/03 - 15h00)
Service de presse Paris : 01 43 83 75 32 - presse@pcn-ncp.com  (26/07/03 - 15h00)

 

Retour / Back