PCN-INFOS

Le réseau d'information téléphonique du PCN

 

PCN-Infos du 08 juillet 2003

 

AVEC SADDAM HUSSEIN ET LA RESISTANCE BA'ATHISTE !
EN IRAK COMME EN EUROPE :
RESISTANCE ET LIBERATION NATIONALE !

 

Les camarades et les sympathisants du PCN ne doivent pas être surpris de l’importance que nous accordons à l’Irak.

Un combat épique se déroule aujourd’hui entre le Tigre et l’Euphrate. La Résistance ba’athiste n’est inattendue que pour les journalistes prostitués des media aux ordres et nous l’annoncions dès la chute de Bagdad, livrée par trahison. En entraînant les Armées yankee et britanniques dans un enlisement qui rappelle le Vietnam et l’Irlande du Nord – leur double cauchemar – la Guérilla ba’athiste marque un coup d’arrêt aux projets américano-sionistes de contrôle et de remodelage du Proche-Orient.

Le soutien au Parti ba’ath est par ailleurs une tradition pour notre Parti, qui voit dans le Ba’athisme une idélogie-sœur de notre « Communautarisme européen ». Dès 1968, le fondateur de notre Organisation transnationale, qui portait alors le nom de « Parti Communautaire Européen », Jean THIRIART, allait porter notre salut fraternel à Bagdad.

La Résistance ba’athiste est aujourd’hui en première ligne dans le combat contre l’impérialisme américano-sioniste. La soutenir est un devoir !

En particulier en rejoignant les « Comités Irak de Base » que soutient le PCN.

*****

Ce 8 juillet 2003, Saddam HUSSEIN a lancé un nouvel appel à la guérilla et à l’Unité nationale – thème typiquement ba’athiste -  contre l’occupant, ses Kollabos et les divisions ethniques et religieuses dont ils se servent pour diviser la Nation irakienne. Saddam HUSSEIN y appelle « tous les Irakiens à chasser les envahisseurs », alors que les attaques contre la coalition et les Kollabos de la nouvelle police irakienne (dirigée par Bernard Kerik, l'ancien chef de la police de New York, qui dirige le ministère de l'Intérieur intérimaire !) se poursuivent en Irak.

La télévision arabe par satellite Al-Jazira a diffusé un enregistrement audio émanant du Président Saddam HUSSEIN, et dans lequel ce dernier appelle les Irakiens à mener des actions de guérilla contre les forces américaines et britanniques en Irak :

« Revenir aux opérations de guérilla secrète est le moyen approprié de résister ».

« Votre mission principale, Irakiens, est de chasser les envahisseurs du territoire irakien ».

« C'est votre mission fondamentale, vous Irakiens, Arabes, Kurdes, Turkmènes, chiites, sunnites, musulmans et chrétiens (...) voilà pourquoi vous devez travailler à l'unité de vos rangs. Votre mission principale est de chasser les envahisseurs en unifiant vos rangs ».

Le Raïs a également appelé les Irakiens à utiliser « tous les moyens appropriés » pour combattre les envahisseurs du boycott et du blocage des échanges commerciaux, des manifestations pacifiques, de la désobéissance civile au « tir de balles sur les occupants par les fusils et canons de la jeunesse fidèle ».

La Résistance ba’athiste, dont l’idéologie a toujours prôné un Nationalisme pétrolier, a pour objectif principal d’empêcher le pillage du pétrole irakien, destiné à financer l’occupation yankee. Elle frappe avec des succès répétés.

Un haut responsable du ministère irakien du Pétrole annonçait ainsi ce mardi que l'oléoduc chargé d'acheminer le pétrole d'exportation du Nord irakien vers la Turquie avait à nouveau été saboté au cours du week-end. « Il nous faudra deux semaines de réparations en espérant qu'il n'y ait pas de nouvelles explosions et nous devons déjà nous occuper de plusieurs zones endommagées par des explosions précédentes », a déclaré à Reuters ce responsable. Il a également laissé entendre qu’un autre oléoduc des champs pétrolifères du Sud irakien était également la cible de multiples actes de « sabotage économique ».

Vendredi dernier, dans un autre document sonore diffusé par Al-Jazira, le président irakien avait affirmé se trouver en Irak avec le commandement ba’athiste, pour mener la guerre sainte contre les Américains qui viennent de mettre sa tête à prix. La CIA a du se résoudre à indiquer ce lundi que cet enregistrement vocal du Président Saddam HUSSEIN irakien était « très probablement » authentique.

Dans cet enregistrement, Saddam HUSSEIN affirme se trouver en Irak, « parmi les Irakiens », en compagnie de « camarades ». « Je te dis que tu me manques, ô peuple adoré, même si je suis parmi toi, dans tes rangs »

Il invite la population à faciliter la tâche de la guérilla contre « les occupants infidèles » américains, qui semble prendre chaque jour de l'assurance - avec treize attaques par jour depuis six semaines.

Il précise que « des cellules du jihad (guerre sainte) se sont formées à grande échelle, avec des moudjahiddines et des moujahidates (combattantes) » pour lutter contre les troupes de la coalition dirigée par les Etats-Unis qui occupent le pays :

« Je leur rends hommage (ses compagnons), je vous salue (le peuple d’Irak) et je salue les moudjahiddines dans les geôles de l’occupation et sur les champs de bataille. Je rends hommage aussi à leur résistance, à leur jihad et à leurs sacrifices ».

« Je vous appelle à fournir un soutien aux moudjahiddines héroïques et à ne pas donner aux envahisseurs infidèles et à leurs collaborateurs la moindre information sur eux ou leurs activités », a ajouté le Raïs à l’adresse des Irakiens.

Saddam HUSSEIN y précise aussi que lui et ses compagnons « sont toujours en Irak » :

« Je voudrais informer tout le monde que mes compagnons et frères, membres du commandement, sont actuellement en Irak » : « Vous me manquez tous, vous que j’aime, mais je suis parmi vous et dans vos rangs », a-t-il ajouté.

« Nous avons honoré nos engagements et avons consenti des sacrifices mais n’avons pas sacrifié nos principes basés sur la foi et l’honneur (...). Nous n’avons pas poignardé le peuple et la nation dans le dos, ni par la reddition ni par la faiblesse », a encore affirmé le Président Saddam HUSSEIN.

« Nous avons sacrifié le gouvernement, mais nous ne sacrifierons pas nos principes », poursuivait-il dans une allusion à la chute rapide du régime irakien, trahi contre des millions de dollars par certains généraux, lors de l'intervention militaire américano-britannique. « Nous avons tout sacrifié, à l'exception de nos idéaux ».

« Nous avons refusé de nous accrocher au pouvoir si cela signifiait une soumission face à la menace américaine », explique-t-il pour justifier son attitude. « Ils voulaient nous occuper sans combattre et détruire notre fierté », dit-il encore

« Ils entendent détruire l'Irak, et ce qu'ils appellent les armes de destruction massive n'était en fait qu'une couverture pour leurs plans », observe-t-il en référence au motif invoqué par Washington et Londres pour déclarer la guerre à l'Irak. « Je pose la question aux envahisseurs: où sont ces armes de destruction massive ? »

 *****

  Visitez le site des « Comités Irak de Base ». 
Nouvelles de la Résistance ba'athiste, déclarations de Saddam HUSSEIN, nouveAU autocollant, revue, etc... :

COMITES IRAK DE BASE 

 

La bataille de l’information est aussi décisive. Il faut briser la chape du mensonge qui recouvre l’Irak ba’athiste.
Diffusez le n° 19 de « LA CAUSE DES PEUPLES » qui consacre un gros dossier destiné à rétablir la vérité sur Saddam HUSSEIN et son Parti.

Lire l’EditoCommande et abonnement

 

Retour à l'accueil