PCN-INFOS

Le réseau d'information téléphonique du PCN

 

PCN-Infos du 18 février 2003

 

NON A LA GUERRE IMPERIALISTE !
PAIX ET JUSTICE POUR LE PEUPLE IRAKIEN !

 

Une guerre, cela signifie concrètement la destruction de villes et d’infrastructures, des milliers de morts, davantage de misère pour le peuple irakien, qui souffre déjà sous un embargo injuste, véritable génocide imposé par Washington et l’ONU. Durant la guerre du Golfe, en 1991, les pertes « alliées » s'élevèrent à 466 morts, celles de l'Irak entre 170.000 et 250.000 civils et militaires.

Les estimations des impacts d’un nouveau conflit, selon le type d’affrontement, sont au minimum de 48.000 à 3.900.000 morts du côté irakien. Dans tous les scénarios, les civils innocents seront les principales victimes. On doit savoir que les bouchers du Pentagone envisagent ouvertement l’usage criminel de bombes nucléaires tactiques.

L’embargo imposé à l’Irak sans justification réelle a, quant à lui, jusqu’ici causé la mort de plus d’un million d’enfants irakiens de moins de cinq ans.

 

PAS DE GUERRE POUR LE PETROLE !

Mais qu’importent les victimes civiles ! Pour le Gouvernement américain de G. Bush et les grandes compagnies dont il représente les intérêts, il faut s’approprier les immenses réserves pétrolières irakiennes. Au nom de la paix, le Président des Etats-Unis revendique le droit de faire la guerre. Les inspecteurs de l'ONU ont donc été envoyés en Irak, à la recherche d’un prétexte pour le déclenchement de ce conflit. Pourtant, ceux-ci avaient déclaré, dès 1998, que l’Irak ne disposait plus de la capacité militaire nécessaire pour constituer un réel danger pour la paix dans le monde. Il n'y a pas davantage de preuves que le régime irakien bassiste laïc soutienne Al-Qaïda. Saddam Hussein est au contraire depuis toujours un rempart contre l’Islamisme.

Comme hier au Vietnam ou au Chili, le lobby militaro-industriel américain et son  gouvernement entendent façonner le monde conformément à leurs intérêts impérialistes et installer, au besoin par les armes, des régimes qui leurs sont soumis dans les régions stratégiques.

Peu importent les besoins de développement des pays du Sud, les entreprises américaines doivent pouvoir accaparer à faible prix les ressources naturelles du Sud.

Peu importe le risque de perturbation du climat, les Etats Unis refusent de signer le protocole de Kyoto et de maîtriser leur production de CO2.

La misère, la guerre, la menace pour la survie de la planète : voilà le vrai visage de la mondialisation libérale, qui fait primer les profits sur les besoins fondamentaux des peuples. 

 

L’IMPERIALISME AMERICANO-SIONISTE :
UN RISQUE MAJEUR POUR LA PAIX MONDIALE
 

Au-delà de l’Irak, c’est l’ensemble des populations du Moyen-Orient que cette guerre risque d’enflammer. Pour celles-ci, l’exaspération face à l’injustice de cette agression s’ajoutera à celle suscitée par l’abandon du Peuple palestinien par la Communauté internationale, dont le droit à disposer de lui-même, conformément aux résolutions de l’ONU, est impunément bafoué depuis plus de 35 ans. Enfin, la réaction de l’Etat d’Israël, qui possède, lui, bien réellement, l’arme nucléaire, en dehors de toute légalité internationale, est imprévisible et pourrait engendrer une nouvelle menace sur l’ensemble du monde occidental. Par ailleurs, le Président Bush a indiqué qu’au besoin les USA étaient eux-mêmes prêts à utiliser des armes nucléaires contre l’Irak.

La résolution 1441, adoptée par le Conseil de sécurité le 8 novembre 2002, semble être pour les Etats-Unis le moyen de permettre le déroulement du conflit sous les auspices des Nations Unies. Et partant de légitimer l’agression impérialiste yankee. Mais la légitimation internationale de la stratégie américaine de « guerre préventive » doit être empêchée. Cette guerre serait une agression prohibée par le droit international, avec ou sans l’aval du Conseil de Sécurité. Le droit de l’ONU ne peut pas être le droit du plus fort. Quant à l’Europe, elle doit rompre avec les « oui mais » et les « non sauf si » ambigus ou complices.

 

CONTRE LA GUERRE ET LA MONDIALISATION LIBERALE

Face aux dégâts de la mondialisation libérale, un esprit de résistance s’est levé. Face aux dangers d’une guerre criminelle, un vaste mouvement pacifiste se dresse sur toute la planète pour faire entendre la voix des peuples et arrêter la guerre.

Ce 15 février, des millions d’hommes et de femmes se sont levés partout dans le Monde pour dire « Non » à la guerre américaine. En Europe même, la première des colonies yankee, occupée depuis 1945, nous fumes aussi des millions à dire « Non » aux politiciens pro-américains, les Blair, Berlusconi, Aznar et autres putains de l’Amérique, qui soutiennent l’agression de Washington. Il faut souligner que les plus grandes manifestations de ce 15 février ont été organisées dans les pays où les gouvernements soutiennent le plus servilement Washington : l’Italie (3 millions), la Grande-Bretagne du caniche Blair (1 million - la plus grande concentration depuis la seconde guerre mondiale) et l’Espagne (un million aussi).

 

COMBATTRE LA GUERRE ET L’EXPLOITATION !

Ces manifestations sont un signal fort aux gouvernements. Les peuples dénoncent la servilité de leurs dirigeants à l’impérialisme yankee et refusent la logique de la guerre permanente et de l’exploitation néocoloniale.

 

Il faut donc rappeler pourquoi nous combattons :

Pour exprimer notre solidarité avec l’ensemble des forces qui se dressent sur toute la planète pour résister face à la mondialisation libérale et à l’impérialisme !

Pour dire clairement « Non à la guerre », et réclamer que les Gouvernements européens ne participent pas à cette guerre et entreprennent réellement tout ce qui est en leur pouvoir pour s’y opposer !

Pour exiger des Gouvernements européens d’empêcher toute utilisation de leur territoire par les Etats-Unis pour mener cette guerre, d’interdire le transfert de troupes !

Pour nous opposer à toute participation de l’OTAN à une guerre éventuelle et exiger le retrait de l’Europe de cette organisation coloniale américaine !

Pour demander la levée immédiate de l’embargo, qui organise le lent génocide du peuple irakien !

Pour un Front uni quadricontinental, transnational et solidaire, des peuples en lutte contre l’impérialisme et l’exploitation !

 

Retour à l'accueil