PCN-INFOS

Le réseau d'information téléphonique du PCN

 

PCN-Infos du 28 mai 2002

CONTRE LA DERIVE SOCIALE-DEMOCRATE DU P.C.F. !
CONTRE LA TRAHISON DE LA PSEUDO " GAUCHE CAVIAR " !
AVEC LE P.C.N. POUR LA
REVOLUTION SOCIALISTE EN EUROPE !

Après la déculottée reçue par les formations de la « gauche plurielle » lors du 1er tour de l'élection présidentielle française, celles-ci nous resservent à l’occasion des élections législatives le même plat réchauffé sous le vocable de la « Gauche Unie ».

On prend les mêmes et on recommence...

Pour sauver les postes de nombreux caciques socialistes et de quelques dirigeants du PCF qui ont bien mérité de la « gauche plurielle », les directions de ces partis viennent de ficeler à la va-vite un accord sans aucun principe ni contenu politique.

Se faisant, le PCF esquive l'autocritique qu'il devrait faire sur les causes de sa propre déroute, et, tout en prétendant sauvegarder des positions acquises, poursuit la liquidation du PCF en l’intégrant encore plus au dispositif politique du PS.

La mutation sociale-démocrate du PCF poursuit sa route vers le néant … Une route de trahison et de honte commencée il y a vingt ans avec le pseudo « Euro-communisme », qui n’était ni européen, ni communiste.

En fait de « gauche unie », ce n'est qu'une gauche unique. Rosâtre. Sociale-démocrate.

Triste et hypocrite à l’image des petits marquis roses de la rue de Solferino et de leurs épigones européens de la « gauche caviar » de Londres ou Bruxelles, qui chantent l’Internationale  le poing levé mais vivent en bourgeois gras et repus.

Unique comme la pensée unique de ceux qui se sont convertis au social-libéralisme.

Au sommet européen de Barcelone en janvier dernier, CHIRAC et JOSPIN se sont ainsi engagés ensemble à réduire les dépenses sociales, à reculer l’âge de la retraite de 5 ans, à privatiser EDF-GDF, la Poste, la SNCF…

Les promesses contraires ne vont pas manquer pendant ces élections législatives. Mais derrière les bavardages électoraux des uns et des autres on retrouve la même politique.

Droite ou pseudo gauche notre situation ne peut que s’aggraver. Vous connaissez leurs programmes : nouveaux cadeaux au patronat, nouvelles fermetures d’entreprises, licenciements massifs, nouveau recul du pouvoir d’achat pour le peuple. Droite et « gauche » veulent liquider le SMIC, les retraites, la sécurité sociale, les conventions collectives et les statuts.

Ce n’est pas avec cette « gauche » qui vient de gouverner pendant 5 ans que les revendications des travailleurs seront satisfaites demain.

Alors nous lançons un appel aux militants sincères qui s'apprêtent à quitter le PCF. Leur combat n'est pas vain. La trahison de leur parti doit être un nouveau départ.

Le seul défit pour les vrais communistes est de prendre les choses en main pour construire l’Organisation révolutionnaire nécessaire au combat pour le socialisme.

Nous déclarerons que l’espoir est de retour, qu’il faut faire fi des oppositions et erreurs du passé, que le programme de Libération nationale et sociale du PCN est la synthèse tant attendue pour le renouveau révolutionnaire en France et en Europe.

Lutter contre les privatisations, pour la défense de nos acquis sociaux, c'est-à-dire contre le capitalisme, est un combat sans concession. Cette opposition anticapitaliste est celle que mène le PCN. Alors, ensemble, construisons le Parti du socialisme du XXIe siècle !

 

Voir aussi nos précédents messages :

La gauche pour la spéculation boursière ! (28 mai 2001)

Le grand timonier robert HUE (4 juin 2001)

LE PCF ROULE POUR BUSH ! (15 octobre 2001)

PAS UNE VOIX POUR LES CANDIDATS DE LA BOURGEOISIE ! (26 février 2002)

Retour à l'accueil