Communiqué final de la Conférence 

pour la paix et contre la mondialisation et l'hégémonie

Tripoli, 13 et 14 avril 1997

 

En commémoration du XIeme anniversaire de l'agression barbare contre le peuple libyen et son guide, le 1er festival du printemps pour la liberté et la paix a été organisé à Tripoli, exprimant la condamnation par la communauté internationale de cet acte de barbarie qui a causé la mort d'innocents, femmes, enfants et vieillards et leur solidarité avec le peuple arabe libyen et son guide, malgré les difficultés dues à l'embargo américain.

Ce 14 avril, date à laquelle la force hostile à la liberté et à la paix, a largué ses bombes sur des innocents, a été transformé en une occasion d'exprimer notre attachement à la liberté et à la paix, auxquelles les peuples aspirent par leur volonté de lutte.

Dans ce cadre, s'est tenu le "Festival international du printemps pour la liberté et la paix du 13 au 15 avril 1997" auquel ont participé un nombre important de personnalités politiques, des intellectuels et académiciens de tous les continents. Ils y ont exprimé leur solidarité pour le peuple arabe libyen et dénoncé l'embargo et les mesures coercitives prises contre lui.

Dans ce cadre, s'est tenue la Conférence internationale pour la paix et contre la mondialisation et l'hégémonie dont les thèmes furent :

la mondialisation et l'hégémonie;

le raid de 1986 et la communauté internationale;

l'unité arabe et la paix mondiale.

Les participants ont mis l'accent, à travers les débats, sur :

· Premièrement :

La thèse actuellement avancée par les partisans de la mondialisation est le prolongement de l'impé-rialisme, et l'un des instruments de l'hégémonie économique, politique et culturelle et de la suprématie d'un modèle unique à imposer au monde entier.

L'hégémonie que les USA tentent d'imposer de force vise le démembrement des nations et la destruction de leurs cultures et de leurs structures politiques, elle tend également à transformer le monde en un marché ouvert qui réalise uniquement les intérêts capitalistes.

· Deuxièmement :

Le Terrorisme d'Etat exercé par les USA qui imposent l'embargo, le blocus et le boycott, la famine, l'arbitraire, l'agression et l'intervention militaire directe, menace la stabilité internationale et la paix mondiale.

· Troisièmement :

Le droit des peuples à l' autodétermination, à l'unité, à l'exercice de leur souveraineté sur leur sol et la réalisation de leur liberté politique, économique et sociale sans aucune intervention ou répression d'où quelles soient.

· Quatrièmement :

La culture nationale est une composante essentielle de l'identité des peuples et toute tentative de la détruire, de l'occulter, ou d'imposer un modèle culturel unique est inacceptable. Les peuples ont le droit de s'attacher à leurs cultures permettant la pluralité culturelle qui enrichit la Culture humaine et mène au progrès.

· Cinquièmement :

Les masses dans le monde entier ont atteint un degré de maturité et de prise de conscience leur permettant d'accéder à la décision politique, économique et sociale et d'être maîtresses de leur destin et l'artisan de leur avenir sans contrainte ni domination.

· Sixièmement :

L'ordre mondial doit se baser sur les valeurs de la démocratie directe et de la justice sociale. Le privilège du veto au Conseil de Sécurité de Nations unies est contraires aux valeurs précitées.

Les participants à ce festival expriment, au terme de leurs travaux, leur solidarité et leur considération à la résistance de la grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, leur opposition à toute les formes d"hégémonie et d'agression perpétrées par les USA contre elle et contre tous le peuples.

Les participants se félicitent à cette initiative, de ce "Festival international du printemps pour la liberté et la paix", affirment l'importance de sa tenue annuelle et expriment leur reconnaissance et leur considération pour l'accueil et la chaleureuse hospitalité dont on fait preuve à leur égard le peuple de la Jamahiriya.

 

Retour à l'accueil PCN / Retour au site de solidarité Europe-Libye